Accueil du site > Thèmes scientifiques > Marquage > L’ETUDE DU COMPORTEMENT PAR LA METHODE DU MARQUAGE

L’ETUDE DU COMPORTEMENT PAR LA METHODE DU MARQUAGE

Contexte et objectifs –

Les requins, les tortues marines, les thons ou les oiseaux marins sont des espèces emblématiques du milieu marin. Ces animaux sont des prédateurs apicaux représentés par plus de 1000 espèces dans le monde. En général, les populations de ces espèces sont très sensibles aux impacts des pêches et de l’environnement. Ils jouent un rôle important dans l’équilibre des écosystèmes.

Le projet RUN Sea Science a pour objectif principal d’accompagner les études existantes et les programmes futurs sur l’écologie des espèces réunionnaises. Les traits de vie, l’écologie alimentaire, la structure des populations et l’habitat de ces espèces sont étudiés de façon exhaustive ou partielle selon les thématiques de recherches et les objectifs des différents laboratoires et instituts partenaires. Pour ce faire, la méthode de marquage (acoustique ou satellite) est une aide précieuse car elle permet aux scientifiques d’obtenir des renseignements (parfois en temps réel) sur le comportement d’un animal dans son milieu naturel. Que fait-il, à quel endroit et à quel moment ? Ces informations couplées aux données environnementales disponibles, permettent de rendre compte des chemins migratoires utilisés par ces animaux, de connaître leur site de reproduction ou d’alimentation, de mesurer les échanges entre populations ainsi que l’indice de biodiversité d’une région. Sur le long terme, la construction d’une base de données solide permettra de suivre les modifications de ces chemins, de ces sites, de ces échanges ou de cet indice selon les conditions du bouleversement climatique actuel ou l’impact des pêcheries sur ces espèces.

Méthodes -

Objectif 1 : Ecologie et habitat des requins côtiers et grands pélagiques de La Réunion

Etude par marquage acoustique de la durée de présence des requins près des côtes, des rythmes journalier et saisonnier d’occupation de ces zones. Estimation de la répartition spatiale des espèces présentes. La synthèse des informations permettra de poser les bases d’un aménagement visant à la protection des espèces de requins d’une part et des usagers des côtes (tourisme, aquaculture) d’autre part.

Objectif 2 : Etude des temps de résidence sous DCP (Dispositif de concentration de poissons) et des déplacements entre DCP des thons de l’océan indien

Le marquage de poissons dans un réseau de DCPs ancrés ou flottants a pour objectif de valider ou non les hypothèses du point de rencontre (les thons visitent des DCP pour se retrouver et/ou se rassembler) et du piège écologique (les thons passeraient d’un DCP flottant à un autre et en dérivant, avec le réseau de DCPs flottants, loin des zones riches en proies, ne seraient plus capables de s’alimenter correctement).

Objectif 3 : Etude des comportements migratoires des tortues marines dans l’océan indien

Par la fixation de balises Argos sur des tortues marines de différentes espèces, à différents stade de maturité (immature, reproducteur) et dans différents habitats (hauturier, côtier, site d’alimentation et site de reproduction). Les objectifs de cette étude sont de (1) déterminer les zones de nourrissages des différents stocks reproducteurs du sud ouest de l’océan Indien, (2) mettre en évidence des couloirs migratoires préférentiels entre site de ponte et aire d’alimentation (3) évaluer les risques d’interaction avec les pêcheries hauturières (senne et palangre de surface). Avec les autres programmes actuellement en cours sur les tortues marines, cette approche contribuera à la mise en place d’un plan de conservation national et régional pour les tortues marines dans le sud ouest de l’océan Indien.

Objectif 4 : Etude des comportements alimentaires des oiseaux marins dans l’océan indien

Comprendre comment les oiseaux marins détectent et trouvent leur nourriture dans l’océan.

Partenaires : ARDA , ECOMAR, IFREMER Réunion, IRD Réunion.

Retour